Home » Différents systèmes

Différents systèmes

il existe 3 grands systèmes d’aquaponie expliqués sur le site www.network-survivaliste-francophone.com

1- culture sur « media » , substrat, ou lit de culture:

au lieu de cultiver en plein sol, des bacs de cultures sont aménagés et remplis de substrat inerte tel que gravier, billes d’argile expansé,…

Essayer toutefois de se procurer un produit au ph proche de 7, donc neutre.

Un système de siphon auto vidangeur, installé au fond du bac de culture, va permettre de produire un cycle de « marée » c’est à dire que l’eau va remplir progressivement le bac en remontant dans les graviers. Une fois arrivée au niveau supérieur du siphon, elle va créer une dépression qui va vidanger en totalité l’eau du bac. Les racines des plantes vont donc avoir un apport d’eau contenant les nutriments des poissons, puis grâce à la vidange, un apport d’air dans le substrat et autour des racines. Cela a pour effet d’optimiser l’assimilation de ces nutriments par la plante.

L’eau qui est évacuée va ensuite dans un autre bac ou est redirigée vers le bac à poissons puisqu’elle a été filtrée par les plantes.

Ce système se comporte comme un sol traditionnel dans le sens où il permet le développement des bactéries naturelles qui transformeront l’ammoniac en nitrite puis en nitrate. De même, malgré l’effet des « marées », les vers de terre se développent, nettoient les surplus de nutriments grossiers et travaillent le substrat comme un sol.

Son inconvénient reste le poids; il faut construire des structures suffisamment solides pour supporter le poids du substrat additionné du même volume d’eau à chaque marée.

On peut aussi utiliser des descentes d’eau en vertical, qu’on modifie et remplit de billes d’argile. Cela permet d’optimiser l’espace.

(détails en photos sur le site aquaponie.net en bas de page)

2- culture sur raft , radeaux, ou dwc ( deep water culture)

La culture repose sur des bacs étanches et remplis d’eau sur une profondeur d’environ 15 à 20 cm. Un flot permanent d’eau provenant du bac à poissons alimente ce bac de culture et un système de trop plein la renvoie au bac suivant ou la retourne aux poissons.

Des plaques de polystyrène extrudé rigides se comportent comme des radeaux et flottent sur l’eau. Elles sont percées de trous permettant d ‘insérer des pots paniers remplis de substrat inerte comme la fibre de coco dans lesquels poussent les plants de légumes. Les racines vont chercher l’eau et se développer grâce aux nutriments contenus dans l’eau.

 

3- culture sur nft ( ou nutrient film technology )

Des sortes de gouttières de pvc diamètre 100 à 125 mm permettent la circulation de l’eau sur une hauteur de 3 à 5 cm. Sur leur partie supérieure les tuyaux sont percés de trous pour permettre de poser les pots « panier » comme dans le système raft.

Une fois en place les racines vont se développer et venir se nourrir dans ce courant de 3 à 5 cm de profond.

Ce système permet d’optimiser l’espace en, cultivant en hauteur, mais a l’inconvénient d’avoir peu de volume d’eau, donc peu de réserve en cas de panne de la pompe. De plus, le faible diamètre du tuyau nécessite une surveillance plus suivie de la croissance des racines qui peuvent très vite venir obstruer la canalisation. Il vaut mieux privilégier des cultures au faible développement racinaire comme les fraises et éviter les haricots, tomates ou concombre qui ont un développement racinaire très important.

(pour 2 et 3, détails ci dessous dans mon expérience)

 

- mon expérience:

aquaponie sur rafts, plaques de polystyrène extrudé, flottant sur 20 cm d’eau ou technique DWC en anglais

https://www.youtube.com/watch?v=-agNNBmarfc

 

expérience de Gregory Biton, près de Bordeaux, qu’on retrouve sur le site aquaponie.net qui utilise la technique sur lit de culture et table à marées

 

– documentaire sur Arte: l’aquaponie, un système vertueux


Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>