Home » Fruitiers: la conduite en solaxe

Fruitiers: la conduite en solaxe

 

–  la conduite du pommier en solaxe: cette technique a été diffusée entre autres par Jean Marie Lespinasse à l’INRA
La méthode « J-M Lespinasse » consiste à conduire l’arbre le plus librement possible selon son propre mode de ramification. Le but recherché est d’accélérer la mise à fruits et d’établir rapidement un équilibre entre la fructification et la croissance végétative.

Comme vous pouvez le voir en cliquant sur le lien, le principe consiste à couper toutes les branches latérales en dessous de 1,20m et de conserver le sillon principal sans le couper.toutes les branches restantes sont arquées vers le bas par des ficeles ou des tiges métalliques reliées au tronc. Cette courbure réalisé sur le bois de l’année va interrompre la mise en végétation favorisant la production de bois, pour se concentrer sur la fructification.
Les avantages : pratiquement pas de taille / peu de gourmands / fructification régulière / conduite de l’arbre assez simple.

autre avantage : la végétation aérienne est concentrée autour de l’axe sur un diamètre de 1 m maximum.Un puits de lumière de 40 cm environ est entretenu le long de l’axe afin d’aérer et d’amener la lumière au centre de l’arbre. Le système racinaire est lui même diminué d’autant ce qui permet ainsi de planter un fruitier tous les 2m.

 

Les inconvénients : du temps pour l’attachage.
.

–  connaissances élémentaires pour la conduite d’un verger familial: site croqcentrevosges.free.fr

 

–  le film:   » le verger permaculturel, au delà du bio » chez Stefan Sobkowiak, réalisé par Olivier Asselin au Québec, avec une super approche de la permaculture au verger

 


Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>