Home » Notre personnage

Notre personnage

En arrivant au monde nous découvrons notre famille, la religion, notre couleur de peau, nos voisins et notre environnement; c’est notre premier conditionnement!

Jusqu’à la fin de nos études nous suivons un système éducatif imposé qui nous apparait ou nous est vanté comme étant le meilleur au monde. En fait le système qui régit la société nous a formaté, il a bridé notre liberté, notre créativité, et notre objectivité pour nous imposer ses objectifs: devenir un pion docile qu’on rendra de plus en plus individualiste afin d’éviter tout soulèvement de masse. Ainsi nous suivons comme des moutons le modèle imposé qui nous amène tout droit dans le mur!

Nous cherchons un emploi, suivons un plan de carrière, nous concentrant de plus en plus à ce statut social rêvé au point de nous identifier totalement avec ce rôle que nous jouons.

On ne dit pas  » j’exerce la profession de médecin », on dit « je suis médecin ».

On limite sa propre personnalité à sa profession, donc à son statut social, et on finit par être ce que l’on gagne.

Il vaut mieux vivre comme l’on pense plutôt que  penser comme l’on vit!

Mais en fait, ni notre niveau d’études, ni notre compte en banque, ne sont synonymes de bonheur et encore moins d’intelligence!

Ce personnage que nous avons péniblement créé tout au long de notre vie, sans prise de conscience individuelle, n’est rien d’autre qu’un personnage, un jeu de rôle dans la vaste comédie qu’est notre aventure humaine sur terre, car notre vie n’est qu’une comédie qu’il nous faudrait voir comme telle plutôt que la prendre au sérieux, cela nous occasionnerait bien moins de souffrances!

La vie, telle que nous la voyons, et notre personnage sont tous deux virtuels, aucun ne nous appartient car nous pouvons à tout moment changer notre propre réalité, en aucun cas il n’existe de  » karma » qui  nous soit imposé sans avoir la possibilité d’en changer.

C’est notre grand problème en Occident,  s’identifier à ce personnage qui a accumulé tant de connaissances mais aussi de peurs , de croyances erronées et d’enfermement, que nous ne vivons plus et que nous ne savons plus qui nous sommes.

Pour vivre il faut commencer un jour à se poser la question « qui suis je? Quelle est cette voix qui parle dans mon cœur, et quelle est cette autre qui parle à mon cerveau? »

Car il y a la voix de la raison qui émane de notre cerveau, qui est là pour nous protéger, mais qui est incapable d’anticiper quoi que ce soit car il fonctionne comme un disque dur d’ordinateur, prenant ses données uniquement dans nos expériences passées, heureuses ou douloureuses. C’est lui qui génère toutes nos peurs.

L’autre voix est celle du cœur, celle de l’intuition. C’est notre » petite voix intérieure », celle de notre âme, celle qui ne connait pas la peur et qui sait par nature ce qui est le mieux pour nous.

Seule notre âme représente l’essence même de qui on est vraiment.

 
entretien avec Estelle suite à une expérience de mort imminente: montée en vibrations

 

Ce n’est qu’en lâchant tout ce qu’on a appris par notre passé et notre éducation que nous pourrons lâcher nos peurs et nous ouvrir au moment présent. Ainsi nous pourrons vivre pleinement en fonction de qui on est et de ce qu’on ressent au plus profond de nous.

C’est en écoutant et en cheminant à la rencontre de cette voix intérieure que nous pourrons lâcher notre vieux personnage au costume trop étriqué pour enfin nous incarner en toute conscience, sans peur de la mort ou du lendemain.

Certes c’est une aventure peu commune, parfois très solitaire, mais c’est de loin le plus beau des voyages que j’ai entrepris. Plus j’avance, plus je deviens moi même, plus je SUIS et plus la vie coule et parait fluide. Aucun évènement n’est injuste, tout prend sa place juste, tout a une raison d’être, celle de nous accompagner dans notre évolution terrestre .

Je souhaite à tous d’avoir un jour le courage d’entreprendre  un tel voyage et de se libérer des chaines qu’il s’est lui même imposées!


Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>