Home » permaculture » Prise de conscience

Prise de conscience

en juin 2009, j’ai commencé à prendre conscience de la mauvaise qualité des aliments vendus en grande surface, notamment les fruits et légumes.

Décidé à changer cette situation, mon épouse et moi décidons de cultiver notre potager sur une parcelle qu’accepte de nous preter un ami.

ne connaissant rien à l’agriculture, nous partons passer 15 j comme bénévoles à  » terre et humanisme » en Ardeche. Grace à ces premieres notions de maraichage et techniques diverses abordées, nous décidons de nous lancer dans la permaculture.

Depuis,entre lectures sur le net, rencontres et visites de divers jardins, nous avons élargi nos connaissances et créé un lien trés fort avec la terre mére.

Ce lien nous transforme et nous aide à nous dépasser au quotidien, nous amenant vers des horizons nouveaux que nous n’aurions meme pas imaginés il y a 5ans. C’est une évidence pour nous aujourd’hui, le fait de s’etre déconnecté de la terre à éloigné l’homme de sa vrai nature et lui a fait perdre tout son bon sens !

Aujourd’hui, devant les défis que l’humanité doit relever et face à la transition energétique qu’elle doit enclancher, il devient évident et prioritaire de tout mettre en oeuvre pour rendre notre environnement comestible quel qu’il soit, terrasse, balcon, jardinet, pelouse, et si nous n’avons pas d’espace, nous diriger vers des jardins partagés ou autres, afin de commencer à produire tout ou partie de notre nourriture et de nos semences.

Il nous faut dés à présent sortir de notre assistanat, de notre petit confort et de la facilité de faire nos courses en grande surface, pour redevenir acteur de notre vie et créer de la résilience autour de nous.

Notre survie proche en dépend directement !

Notre mode de.vie d’ici 10 ou 20 ans ne ressemblera en rien à ce que nous connaissons aujourd’hui et la transition risque d’etre douloureuse pour beaucoup d’entre nous si ne nous ne nous y penchons pas dés à présent.

à ce sujet,, voir l’excellent documentaire sur you tube: « sans lendemain « C’est cette démarche que nous avons engagée, créer de la résilience localement, développer des réseaux d’entraide et rendre la totalité de notre jardin comestible ; c’est ce que nous souhaitons humblement partager avec vous , nos 5 années d’expériences et les diverses techniques choisies, adaptées sur un petit terrain de 100m2 cultivable.